mercredi 21 juin 2017

Y a quoi de neuf dans les bacs ?

Pour célébrer comme il se doit la fête de la musique, venez emprunter 
nos nouveaux CD au pôle jeunesse !

Pour écouter des extraits, cliquez sur l'image

vendredi 16 juin 2017

Coups de cœur #3

Bouh
François Soutif
Kaléidoscope, 2012

A partir de 3 ans 

Et nous qui pensions que les Trois Petits Cochons avaient eu raison du Grand Méchant Loup ! François Soutif a le don de nous faire voir les choses sous un nouvel angle... et de bousculer quelque peu nos idées reçues. Qui est le “bon” ? Qui est le “méchant” ? Et puis quand est-ce qu’une histoire est finie ?
Sélection pour le prix de l’illustration au Salon du Livre pour la Jeunesse 2013 de Rueil-Malmaison.

Une énième réécriture des Trois petits cochons allez vous me dire ; mais non pas du tout. L’illustrateur de ce livre sans texte va au-delà de l’histoire traditionnelle et ne nous la rappelle que par quelques éléments subtils (l’épi de blé, la truelle, le crayon de menuisier). 
Ici nous ne sommes plus face à des petits cochons effrayés poursuivis par un grand méchant loup mais face à des petits monstres moqueurs faisant passer leur adversaire pour un clown au moyen d’une pliure de livre. 
Mais gare à vous, rira bien qui rira le dernier !!!

Album conseillé par Violette



Tout blanc
Sabien-Marie Roger
Illustrations de Sylvie Serprix
Casterman, 2013

A partir de 4 ans

Le monde est tout blanc, il a disparu sous la neige. Alors quelqu’un qui a froid, perdu, seul se raccroche à un petit point rouge au loin qui se rapproche de plus en plus.
Sélection pour le prix de l’illustration au Salon du Livre pour la Jeunesse 2015 de Rueil-Malmaison.

Un bel album au texte poétique et doux, bien servi par des illustrations pleines pages qui rendent bien le froid et ensuite la chaleur du foyer...

Album conseillé par Anne

jeudi 8 juin 2017

Sélection d'albums #3

La boîte de Zig et Zag
Clothilde Delacroix
École des loisirs (coll. Loulou et compagnie), 2012

A partir de 18 mois


Zig et Zag découvrent une grande boîte. Pour savoir ce qu'elle contient, il faudrait que l'un fasse la courte échelle à l'autre. 
Ils hésitent, craignant qu'il y ait quelque chose de dangereux à l'intérieur.

Un album plein de suspense. Mais qu'y a-t-il donc dans cette boîte ? 
Les enfants suivent les suppositions de Zig et Zag avec beaucoup d'intérêts. 
Une joli façon d'éveiller la curiosité.


Le bisou arc-en-ciel
Kimiko
École des loisirs (coll. Loulou et compagnie), 2015

A partir d'1 an


Chaque bisou a une couleur : le jaune pour les égratignures, le rose pour le coucher, etc.

Une illustration tout en douceur qui attire les enfants.
Lors des séances de lecture les enfants caressent le livre et font des bisous aux oursons.

vendredi 26 mai 2017

Album photos du Salon du Livre pour la Jeunesse 2017

Cliquez sur la photo pour découvrir toutes les photos du Salon du Livre pour la Jeunesse

A votre tour, partagez vos photos avec nous en les envoyant à l'adresse mail suivante : violette.dupont@mairie-rueilmalmaison.fr

mercredi 24 mai 2017

Les lauréats des Prix du Salon du Livre pour la Jeunesse 2017

Prix de l'Illustration Jeunesse de la ville de Rueil-Malmaison

La ronde (réserver le livre dans les bibliothèques de Rueil-Malmaison)
Louise-Marie Cumont
MeMo, 2016
Sur la page, l’enfant compte. L’escargot passe, l’enfant lève un doigt. L’oiseau apparaît, l’enfant lève un deuxième doigt. Puis le tigre surgit de sa main pour chasser l’oiseau. L’enfant lève encore un doigt, et le papillon s’y pose. Puis l’éléphant, le paon, le serpent, le poisson et le cheval surgissent de ses mains, complétant la ronde dans laquelle l’enfant tourne maintenant avec les animaux, dont désormais il a la taille. 
Ce rêve est celui de Louise-Marie Cumont, qui propose une comptine silencieuse avec les doigts et les motifs d’un tissu indien. Le jeu d’échelle et la mobilité des animaux donnent à cette narration dynamisme et puissance onirique.

Quelques mots sur l’illustratrice :
Née en 1957, sculpteur formée aux beaux-arts de Paris et à Carrare en Italie, Louise-Marie Cumont a conçu et cousu ses premiers livres en tissu pour son fils, Gabriel. 
Réalisés un par un, en un assemblage de tissus soigneusement choisis, chaque livre est une pièce unique dont elle limite l’édition, qu’elle fabrique à la demande. Elle trouve des thèmes dans les objets, situations et émotions du quotidien ainsi que dans les grandes questions de l’existence. Elle les traite d’une façon simple, géométrique, universelle. 
Le résultat est une œuvre d’art sous la forme d’un livre, un livre d’artiste.

vendredi 12 mai 2017

Mets ton livre en boîte, édition 2017

Projet "Mets ton livre en boîte"
par les Accueils de Loisirs
 


Une histoire : une aventure … un voyage ... un rêve … autant de sensations suggérées
par la lecture.
… et si l’on pouvait poursuivre le plaisir ? Faire « vivre » le livre, le transformer, y ajouter nos émotions ...

Ainsi le projet « Mets ton livre en boîte » est né, il y a de nombreuses années.

Inspirés par un album jeunesse choisi parmi la sélection du Prix de l'Illustration Jeunesse de Rueil-Malmaison 2017, les enfants d’accueils de loisirs maternels et élémentaires de la ville reproduisent une scène particulière ou le thème général de l’histoire en trois dimensions, dans une boîte.

Cliquez sur la photo pour découvrir les boîtes plus en détail

mercredi 10 mai 2017

Petite Pause lectures et dessins du 12 avril 2017

Après la lecture de plusieurs livres, Catherine a proposé de dessiner en s'inspirant d'une illustration.

LES LECTURES... 

C'est bientôt le Salon du livre jeunesse de Rueil-MalmaisonSamedi 20 mai 2017 pour être exact. 
La sélection pour le Prix de l'illustration de la ville de Rueil-Malmaison est prête, je vous la présente par ordre alphabétique des illustrateurs/trices


L'étrange é, illustré par Roxanne Brelin qui signe Roxanne Bee car elle a une passion pour les abeilles. Dans cette histoire racontée par Grégoire Aubin, elle donne vie à tout un tas de lettres E. Elles ont des yeux expressifs, des bras, des jambes et sont bien malicieuses lors de leurs parties de cache-cache. 
Jusqu'au jour où apparaît un É ! Et c'est la panique chez les E.



mardi 25 avril 2017

vendredi 21 avril 2017

Les collégiens du prix Gavroche ont rencontré Manon Fargetton

Le jeudi 20 avril, les collégiens de La Malmaison, Henri Dunant et Les Bons Raisins participant au Prix Gavroche sont venus à la médiathèque pour rencontrer Manon Fargetton, l'auteur du roman fantastique Le livre de toutes les réponses sauf une.


Durant cette rencontre, les collégiens ont pu poser leurs questions à l'auteur.
Elle, qui rêvait de devenir costumière spécialisée en costumes d'indiens lorsqu'elle était petite, a publié son premier roman, Aussi libre qu'un rêve, à 18 ans un peu par hasard. Depuis elle a écrit dix autres romans à la fois pour les adultes et les enfants dont deux sont à paraître fin Mai. Un onzième rédigé à quatre mains avec Jean-Christophe Tixier est également en projet.
En grandissant, son imagination s'est développée grâce  aux sorties en famille dans les musées et aux lectures des albums de Claude Ponti dans lesquels tout est possible.

Sa famille joue un grand rôle dans sa carrière d'écrivain. Sa mère qui est sa première lectrice (avant même son éditeur) lui a donné la passion de la lecture et de l'écriture dès son plus jeune âge. 
L'un des personnages du Le livre de toutes les réponses sauf une est inspiré de son grand-oncle à qui elle a dédicacé cette histoire.

D'ailleurs, il n'est pas le seul personnage de son livre à être inspiré d'une personne réelle. C'est également le cas de l'héroïne du roman, Bérénice Lamort. Une amie enseignante lui avait parlé un jour d'une de ses élève qui portait ce nom assez difficile ; Manon s'est alors dit que cela ferait un bon nom pour l'un de ses personnages.

Certains élèves du collège des Bons Raisins qui avaient participé au feuilleton des Incos avec Manon Fargetton l'année passée ont pu lui poser des questions sur l'avancement du livre dont ils avaient suivi l'écriture
Ils ont ainsi appris que le titre avait changé (de Stop, il est passé aux Plieurs de temps), que le livre serait publié sous forme de série et ils ont pu avoir un aperçu des couvertures des deux premiers tomes.


Vous pouvez retrouver les romans de l'auteur à la médiathèque et dans les bibliothèques de quartiers.

samedi 8 avril 2017

En ce moment sur le pôle jeunesse : Exposition "Randonnée littéraire"

A l'occasion de la randonnée littéraire organisée dans les Hauts-de-Seine, les élèves des écoles Jules Ferry, Les Bons Raisins, Tuck-Stell B, Jean Moulin, La Malmaison, Les Trianons, Jean Jaurès et Louis Pasteur de Rueil-Malmaison ont réalisé des travaux autour d'auteurs, d'albums et de romans.

Venez-les découvrir sur le pôle jeunesse

https://goo.gl/photos/AAat45AVwpnyKUzt6
Cliquez sur la photo pour découvrir l'exposition

vendredi 31 mars 2017

Les collégiens du prix Gavroche ont rencontré Jérôme Lambert

Le jeudi 23 mars, les collégiens de Marcel Pagnol, Jules Verne et Henri Dunant participant au Prix Gavroche sont venus à la médiathèque pour rencontrer Jérôme Lambert, l'auteur du roman de vie Le retour du jeudi.


Durant cette rencontre, les collégiens ont pu apprendre plusieurs faits amusants sur le livre sélectionné pour le Prix Gavroche
> Le titre Le retour du jeudi est un jeu de mot avec le titre de l'épisode VI de la saga Star Wars, Le retour du Jedi.
> La couverture du livre est également un clin d’œil à l'affiche du film.


> L'exemplaire que certains élèves tenait à la main va devenir collector car une faute sur la première page n'a pas été corrigée, mais elle le sera à la prochaine réimpression. En effet, lorsque le personnage principal se présente, il dit s'appeler Julien alors qu'en réalité il se prénomme Lucien.
> Ce livre est le quatrième volume d'une série et chaque tome correspond à un jour de la semaine : J'aime pas le lundi, Mardi maudit et Mercredi gentil. L'auteur est en train d'écrire la suite sur le vendredi et réfléchit encore au fait de rassembler le samedi et le dimanche ou d'en faire deux tomes séparés.
> Pour créer ses personnages, Jérôme Lambert s'est inspiré de son entourage et de ses expériences vécues mais il a également été influencé par la série de Marie Desplechin, Le journal d'Aurore.

Il a ensuite évoqué sa double casquette d'auteur à L'école des Loisirs et d'attaché de presse aux éditions Les arènes où il travaille au 4/5ème pour lui laisser le temps d’écrire ses romans.

jeudi 30 mars 2017

Les collégiens du prix Gavroche ont rencontré Anouk Filippini

Le jeudi 16 mars, les collégiens des Bons Raisins et des Martinets participant au Prix Gavroche sont venus à la médiathèque pour rencontrer Anouk Filippini, l'auteur du roman policier Le squelette de l'hôtel rouge.



Ce livre est le premier roman pour la jeunesse écrit par Anouk Filippini. Depuis elle a écrit un album illustré par Marine Cazaux, Vladimir ne veut pas dormir
Elle a confié aux élèves avoir écrit Le squelette de l'hôtel rouge il y a plusieurs années mais le manuscrit a été refusé par plusieurs maisons d'édition. Finalement, la responsable éditoriale d'Auzou a accepté de le publier. 
Avec ce roman, l'auteur a fait un clin d’œil à la série Le club des cinq.

Elle aime écrire chez elle à Paris, dans les cafés mais également dans sa maison familiale en Bretagne.

Hormis son métier d'auteur, Anouk Filippini a mis à profit sa licence de littérature italienne en traduisant  des albums de l'italien au français. Elle est également scénariste pour des séries télé et écrit des bandes-annonces pour France Télévisions et C8.

mercredi 29 mars 2017

Petite Pause lectures et dessins du 8 mars 2017

Après la lecture de plusieurs livres, Catherine a proposé de dessiner en s'inspirant d'une illustration.

LES LECTURES... 




Kazuo Iwamura (né en 1939 !) est un auteur/illustrateur japonais bien connu pour son œuvre sur La Famille Souris. À travers cette série, nous découvrons le quotidien familial, sensible et émouvant d'une famille nombreuse, avec ses joies et ses tracas. C'est illustré avec brio de manière très réaliste et minutieuse. Les histoires sont intemporelles et nous les lisons encore aujourd'hui avec grand plaisir et en nous reconnaissant. 


vendredi 24 mars 2017

Interview des stagiaires de 3ème #2

Au mois de Mars, la médiathèque a accueilli 2 stagiaires de troisième.
Durant une semaine, ils ont pu découvrir les différentes facettes du métier de bibliothécaire (accueil du public, animations, valorisation des collections,...) et partager avec nous leurs coups de cœur.

De quel collège venez-vous ?
Nous sommes tous les deux en troisième au collège des Bons Raisins.

Pourquoi avoir fait votre stage à la médiathèque ?
J > J'aime beaucoup la lecture donc je me suis dit que ce serait chouette de faire un stage en rapport avec les livres.
D > Je lis et regarde pas mal de mangas. Je cherchais un stage qui se rapproche de ce milieu et une de mes profs m'a conseillé de me rapprocher de la bibliothèque.

mardi 21 mars 2017

Les collégiens du prix Gavroche ont rencontré Laurence Schaack

Le jeudi 9 mars, les collégiens de Marcel Pagnol et La Malmaison participant au Prix Gavroche sont venus à la médiathèque pour rencontrer Laurence Schaack, l'auteur du roman historique Le sang du serpent à plumes.


Lors de cette rencontre, Laurence Schaack a parlé avec les collégiens de son voyage au Mexique durant lequel elle a suivi les traces de l'héroïne de son roman. Ainsi, les élèves ont appris comment c'était déroulé la conquête du Mexique par l'Espagne. Ils ont aussi pu en apprendre d'avantage sur La Malinche, cette jeune esclave offerte à Cortés qui aida les espagnols à conquérir son peuple.

Cette passionnée de lecture qui, à la fac, militait pour que les livres soient remboursés par la sécurité sociale a également évoqué ses différentes expériences en tant qu'auteur, de l'écriture sous pseudonyme à l'écriture à quatre mains, et les relations entre un auteur et un éditeur.

lundi 20 février 2017

Petite Pause lectures et dessins du 8 février 2017

Après la lecture de plusieurs livres, Catherine a proposé de dessiner en s'inspirant d'une illustration. 

LES LECTURES...




À l'occasion de l'exposition Tous en orbite, Rueil dans l'espace, actuellement sur le pôle jeunesse, je commence la séance par la lecture d'Ottoki de Frédéric Marais. Une très belle et surprenante rencontre en Arctique, qui donne un air très poétique à la réalité documentaire. 


mercredi 15 février 2017

TAP "A la découverte de Mondrian"

Dans le cadre du TAP (Temps d'Activité Périscolaire), Iwen, Inès, Arthur, Mathilda, Hubert et 3 autres enfants du centre de loisirs Albert Camus ont (re)découvert le peintre Piet Mondrian. Voici leurs créations :

Cliquez sur la photo pour découvrir les travaux des enfants

mercredi 1 février 2017

En ce moment sur le pôle jeunesse : Exposition "Tous en orbite avec Thomas Pesquet"

Quel est le nom du premier chien envoyé dans l'espace ?, Depuis combien d'années y a-t-il une tempête anticyclonique sur Jupiter ?, Que symbolise le logo de la mission Proxima ?, Qui est S6TP ?, En quelle année a été lancée Ariane 5 ?, Que raconte l'histoire L'attaque inattendue écrite par Thibault et Rafael ?, Quelle planète appelle-t-on l'étoile du berger ?

jeudi 26 janvier 2017

Coups de coeur #2

Mercredi
Anne Bertier
MeMo, 2010

A partir de 3 ans 

Petit rond et Grand carré sont amis et aiment jouer au jeu des figures. Après une dispute, ils décident de modifier les règles de leur jeu et de mélanger leurs formes, découvrant ainsi une multitude de possibilités.

Cela pourrait être un énième album utilisant des formes géométriques mais la réussite d’Anne Bertier c’est de nous faire jouer avec le rond et le carré et de créer une histoire tonique.

Album conseillé par Marine



Le vilo de Torticolo
Michel Galvin
Rouergue, 2013

A partir de 6 ans

C’est l’histoire de Monsieur Torticolo qui ne veut pas prêter son vélo à Madame Croulette. Madame Croulette raconte ses malheurs à ses voisins qui décident de donner une bonne leçon à Monsieur Torticolo.
Sélection pour les Perles Jeunesse 2014 de Rueil-Malmaison.

Dans cet album vous découvrirez une illustration aux formes futuristes, des personnages silhouettes et un texte à jouer.
Tout est est dans le plaisir des mots et le plaisir de les tordre.
Pour prendre du plaisir à le lire il faut le théâtraliser pour garder toute la saveur et la musicalité du texte.

Album conseillé par Marine